Adaptation du Vélo

Avant de s’impliquer dans l’adaptation du vélo, il faut parler de la taille. Si votre vélo est de la mauvaise taille, il sera impossible de trouver un ajustement parfait. Cela est une de raisons parce que nous aimons les magasins de vélos où vous pouvez voir et tester les vélos avant les acheter et obtenir conseil expérimenté.

Rien n’est pire que frapper le guidon quand vous grimpez ou faire du vélo dans une position sur-tendue. Les deux sont des signes de mauvaises tailles de vélo. Choisir seulement la taille du châssis selon votre hauteur peut tourner mal parce que c’est le rapport des longueurs de vos jambes, bras et torse ce qu’importe.

Une fois qu’on a sélectionné la taille du châssis et le vélo, il peut être adapté simplement en bougeant les composants, par exemple, en changeant la hauteur de la selle, l’inclinaison et l’a position de la salle. Ou, il peut être modifié en choisissant ou remplaçant des pièces comme les manivelles, la potence, et en ajoutant ou enlevant and des entretoises pour la chute du guidon.

Comme vous pouvez l’imaginer, cela c’est plus facile à faire dans un magasin de vélos avec une bonne sélection de composants sous la main, une autre raison pour laquelle nous aimons les magasins de vélos.

Une fois que la géométrie basique a été adapté pour vous, nous devons voir l’aspect d’attacher les crampons dans vos chaussures de vélo. Vous remarquera que les trois boulons utilisés pour connecter le crampon et la chaussure donnent un certain degré de liberté pour se déplacer avant les serrés.

Les crampons ont par objet de fixer la chaussure dans la position qui assure un transfert de puissance optimal. Comme nous avons appris dans la section de la Science du Cyclisme, la communauté de cyclistes croit que cette position doit être dans la zone des cinq articulations métatarsophalangiennes alignées avec l’axe de rotation de la pédale.

Il est crucial de comprendre que quelques crampons, comme les crampons Bythlon, assurent un degré de flottement. Une position ‘fixé’ signifie qu’il n’y a pas de flottement, le mouvement latéral du pied n’est pas possible.

La plupart des cyclistes préfèrent un degré de flottement puisqu’il permet au pied quelque liberté de mouvement et enlève la pression du genou. Le talon peut se déplacer vers ou loin de la manivelle pendant le coup de pédale.

Nous recommandons installer le crampon dans la position que le cycliste préfère pendant le coup de puissance où la pression maximale est appliquée. Ceci devient la position neutre, et le pied peut se déplacer dans les deux directions également.

La technologie de brevet déposée de Bythlon supporte activement le cycliste à retrouver cette position neutre pendant chaque rotation.

français fr